Écrit par makesense

Paris 12ème, 6 février 2019, 21h15 : dans un sous-sol sombre mais douillet, quelques chips à la betterave et trois bouteilles de bières se battent en duel. Installés sur des chaises de jardin oranges et des poufs, une trentaine d’inconnus fait connaissance. Un groupuscule qui fomente une révolution ? Il y a de ça. Un grand moment de confession collective ? Aussi. Ce soir là, il est question de la meilleure façon de vivre avec les contradictions de notre époque. Pas une mince affaire. Une personne confie ainsi sa difficulté à allier engagement écologique, porte-monnaie peu garni et amour des soldes.

Un autre évoque la difficulté de trancher entre un salaire confortable et un travail qui ne lui plait plus. Quand vient le tour de Marc de Boni, ancien journaliste politique au Figaro devenu Youtubeur engagé, de prendre la parole, les esprits s’échauffent. Il partage sa vision du bonheur, ou comment “arrêter d’attendre d’être heureux pour faire des trucs, mais plutôt faire des trucs qui te rendent heureux”.

Bienvenue à un apéro Paumé.e.s, parmi la vingtaine déjà organisés un peu partout en France. Dans cette communauté, tous les Paumé.e.s  de France et de Navarre échangent leurs doutes, leurs angoisses et surtout leurs passages à l’action. Son ambition, vous l’aurez compris : faire de ses quêtes de sens professionnelles et personnelles un moment fécond qui mène à l’engagement.

Lancée il y a six mois, la communauté a fait du chemin :

  • Nous sommes maintenant près de 2 500 paumé.e.s à échanger tous les jours questions, articles et événements sur notre groupe Facebook pour vivre une paumitude plus apaisée. Des communautés Paumé.e.s locales ont même été créées à Nantes, Lyon et bientôt à Amsterdam !
  • Notre podcast, qui va atteindre les 30 000 écoutes, a donné la parole, en vrac, à la journaliste Titiou Lecoq qui nous raconte comment elle encourage ses fils à partager leurs émotions;à Thibaut, co-fondateur de la startup de micro-aventures Chilowé, qui nous explique que ses voyages ont permis d’affirmer son identité; et à plein d’inconnus rencontrés dans la rue qui avouent leurs plus grandes peurs.

Ce n’est pas tout : nous venons de recevoir le soutien de la Fondation Sage, en tant que lauréats de leur appel à projets. Un prix qui va nous permettre de poursuivre notre podcast et de proposer encore plus d’apéros un peu partout en France.

Alors que vous soyez dans une Tour de la Défense dans un sous-sol un peu sombre, Paumés de tous les pays, unissez-vous ! Retrouvez tous nos prochains événements ici.

Et si vous aussi, souhaitez simplement nous soutenir à votre échelle ou en savoir plus sur nos actions, contactez moi : lucie@makesense.org !