Écrit par makesense

Exit les fantasmes et welcome une étude d’impact sur 3 ans de programmes de mécénat de compétences par SAP

Le mentoring social et toutes les actions ayant un impact positif sur la société rencontrent un vrai succès auprès des talents de toutes générations qui sont de plus en plus engagés », explique Caroline Garnier, Directrice des Ressources Humaines, SAP France.

1. Le contexte 

Depuis 2015, makesense et les équipes de RSE de SAP ont organisé une centaine sessions de travail entre 120 mentors SAP et les entrepreneurs sociaux, issus de notre programme phare Test & Learn. Durant 2 à 4h, des collaborateurs SAP, de UX designer aux account-managers, construisent des solutions sur des défis opérationnels tels que la refonte d’une UX ou bien un plan d’action commerciale pour le lancement d’une nouvelle offre B2B.

2. Les résultats

L’étude a été réalisée en interne auprès de l’ensemble des mentors SAP suivant la méthode (IM)PROVE & Fondation Rexel entre décembre 2018 et juin 2019.

Rétention des talents et marque-employeur

C’est le résultat le plus impressionnant de l’étude :
9 mentors sur 10 plébiscitent leurs expériences de mentors comme décisive dans leurs vie à SAP et, pour les millenials, dans leurs envie de rester dans l’organisation.

Bien-être au travail et capacité à travailler en équipe

86% des mentors du programme révèlent qu’ils sont plus heureux au travail !
91% des mentors portent un regard différent sur leurs collègues.
Les femmes sont nombreuses dans les équipes de mentors (+25% vs. Moyenne SAP). 53% d’entre elles jugent que le programme les aide à exprimer leurs opinions et à trouver un espace d’expression et d’exposition favorable à leur carrière.

Développement des compétences

69% des répondants estiment sortir plus facilement de leur zone de confort
48% affirment développer leurs compétences en design thinking (ndlr: nous parlons ici de praticiens du Design-Thinking au quotidien dans leurs activités).

3. Le secret du succès ? Créer une communauté de mentors !

La spécificité du dispositif SAP est de fonctionner comme une communauté, c’est à dire qui s’organise de manière horizontale et en autonomie pour organiser ces sessions de travail. Concrètement, makesense a accompagné les “pionniers fous” du mécénat de compétences pour animer cette communauté de mentors : postures, formats types, construction d’une “expérience mentor”, …

L’étude valide l’hypothèse initiale : une communauté horizontale est capable de susciter un engagement de long-terme des mentors : 91% des mentors venant du business se réengagent en tant que mentor d’une promotion sur l’autre ! Qui disait que le mécénat de compétences était trop lourd, “pas assez business-centré” pour une organisation performante ? 🤔😉

 



Cet article vous a plu ?Vous souhaitez en savoir plus sur l’animation de communauté de collaborateurs ?
Inscrivez-vous à notre prochain webinar 

Évidemment, le lancement d’une communauté ne se fait pas un jour ! Découvrez où est positionnée votre organisation grâce à notre diagnostic en 3 questions

Basile Michardière,
co-directeur de l’incubateur